Le Système MS GAIT : une aide à la décision pour les cavaliers, les entraineurs et professionnels de la filière

Suivi et détection de la boiterie du cheval

Partager cette publication

Comme vous le savez, quand un cheval commence à boiter, il ne faut jamais le prendre à la légère ! Cette atteinte de son appareil locomoteur, lui occasionne une douleur qu’il faut détecter, diagnostiquer et traiter très rapidement !

En concevant notre système MS GAIT, nous avons souhaité développer un outil adossé à la recherche et au développement des études sur les problèmes de locomotion du cheval. MS GAIT représente un instrument de suivi de la qualité de la locomotion du cheval monté et s’adresse à tous les acteurs de la filière soucieux de prévenir les troubles de la locomotion équine comme la boiterie…

Dans cette optique, Movin’Smart a eu le plaisir de participer aux recherches d’Anna Charbonnel auteure d’une thèse de médecine vétérinaire visant à analyser la boiterie, intitulée : « Diagnostic de boiterie de faible grade à l’aide de capteurs inertiels de locomotion chez le cheval » Ecole nationale vétérinaire de Toulouse, 2020.

Anna Charbonnel s’est appuyée sur le système MS GAIT de Movin’Smart pour faire l’acquisition de données de terrain fiables et très simple dans sa mise en place.

Boiterie Cheval

Détection boiterie cheval - Galerie 1

Dans cette étude, notre système MS GAIT, a été utilisé sur un total de 57 chevaux examinés par le Dr Bruno Baup au sein de la Clinique du Cheval. Ainsi les accélérations dorso-ventrales et un calcul des indices de symétrie et de variabilité de l’allure ont été réalisés grâce à un logiciel développé spécifiquement pour cette étude. 

Les résultats ont montré une bonne correspondance entre les résultats accélérométriques et le diagnostic vétérinaire, permettant ainsi l’établissement d’échelles de référence aidant au diagnostic de boiteries de faible grade. Le taux de convergence entre la détection d’une asymétrie via le dispositif MS GAIT et l’avis de l’expert varie entre 70 et 80% pour les boiteries antérieures. Pour les boiteries postérieures il semble indispensable d’utiliser un capteur supplémentaire placé sur le garrot comme cela a été fait pour cette étude.

Les conclusions de ce travail académique viennent conforter l’intérêt des nouvelles technologies dans le diagnostic des troubles de la locomotion du cheval et la pertinence de cet outil comme « aide à la décision » que ce soit pour le cavalier lambda ou le professionnel. Cet outil n’a évidemment pas la prétention de se substituer au regard de l’expert, il est simplement un instrument complémentaire alimentant la capacité de chacun d’opérer un diagnostic définitif. Il peut venir conforter un avis ou questionner aussi les cavaliers sur la qualité des allures de leur monture en relation avec leur pratique. Le MS GAIT contribue ainsi aux nécessités du respect de la santé du cheval : mieux vaut prévenir que guérir !

Découvrez l’intégralité de la thèse d’Anna Charbonnel : « Diagnostic de boiterie de faible grade à l’aide de capteurs inertiels de locomotion chez le cheval » ici : https://oatao.univ-toulouse.fr/26498/1/Charbonnel_26498.pdf

Plus d’informations sur le MS GAIT ici : https://www.movinsmart.com/ms-gait-solution/

Ou intéressé(e) par un essai du MS GAIT, contactez-nous ici : contact@movinsmart.com

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et observations : contact@movinsmart.com

Remerciements au Dr Bruno Baup de la Clinique du Cheval à Grenade (31330).

#analyseaccélérométrique #cheval #locomotion #boiterie #étudeexpérimentale #santéducheval #vétérinaireéquin